28/12/2017

Organiser sa propre course à pied de A à Z

Vous souhaitez une course à pied officielle, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Les réponses que vous cherchez sont sûrement ici. Nous allons vous expliquer rapidement, étape par étape, quelle est la marche à suivre ainsi que les petits détails qui ne sont pas à oublier.

La rubalise à ne pas oublier pour votre signalétique!

Un tel évènement sportif engendre forcément toute une logistique à gérer. Concernant la signalétique et les informations directives, il faut savoir qu’il est interdit d’effectuer un marquage au sol permanent. Nous vous recommandons de faire votre signalétique via des panneaux adéquats ou alors via un marquage éphémère. Pour délimiter votre zone de course ainsi que le parcours à suivre, nous vous recommandons d’utiliser une rubalise. Classique, pratique et efficace, c’est ce qui est utilisé le plus souvent lors d’évènements sportifs.

Ensuite, vous devez vous assurer d’avoir le personnel requis pour ce genre d’évènements. Tous les aspects sont à prendre en compte (médical, sécurité, pisteurs, logistique). Il en va de votre responsabilité d’organisateur de vous assurer que toutes les possibilités sont envisagées et que vous êtes prêt à réagir à n’importe quelle situation. S’il s’agit de votre premier évènement de moyenne ou grande envergure, nous vous invitons à vous rapprocher de la FFA qui pourra vous accompagner ou vous orienter vers des partenaires d’expérience.

L’administratif lié à une telle organisation

La première étape est la validation de votre dossier par la Fédération Française d’Athlétisme. Votre dossier doit être envoyé au minimum 3 mois avant la date officielle de la course. Vous devez par la suite inscrire votre évènement sur le calendrier fédéral avant le 1er octobre précédent l’année de la course. Cette inscription s’effectue auprès de la CDCHS.

Vous devez également être en mesure de présenter une police d’assurance de responsabilité civile en cas d’accidents lors de votre course. Cette attestation est par ailleurs à joindre au dossier que vous ferez parvenir à la FFA. Bien évidemment, il faut également vérifier l’assurance des bénévoles/employés qui seront présents ainsi que celle des éventuels véhicules utilisés lors de l’évènement. Tous doivent être assurés.

La deuxième étape est toujours administrative. Chaque participant se doit de fournir une licence en cours de validité et délivrée par la FFA, FFCO, FFPM, FF Tri ou encore une licence sportive délivrée par une fédération agréée. Si les participants ne sont pas licenciés par l’une des fédérations citées, ils peuvent également fournir un certificat médical attestant qu’ils sont dans la capacité de participer à une telle course.

 

15:07 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.