30/07/2018

Les chiffres de l'automobile en france en 2018

Même si l'année 2018 n'est pas achevée, on peut d’ores et déjà faire un premier bilan du marché automobile en France. Les six premiers mois ont vu une belle progression des ventes. Les constructeurs français ont connu un bel essor mais les autres marques n’en sont pas pour autant en reste.


Le podium des ventes automobiles en France en 2018

Deux constructeurs connaissent une forte hausse : PSA (19%) - Peugeot (20%) et Citroën (-0,38%) - et Renault (16%). En milieu d’année, la progression atteignait 9%, ce qui équivaut à un doublement des ventes. C'est la Renault Clio IV qui reste en tête de liste avec plus de 70 040 immatriculations au premier semestre, soit près de 6% des parts du marché.

Seconde sur le podium, la Peugeot 208 représente 4,7% des parts du marché - soit 56 272 véhicules vendus. Peugeot occupe la troisième place avec son SUV 3008 avec près de 4% des ventes totales. Vient ensuite la Citroën C3 III et le Renault Captur. Le reste du classement voit Dacia bien représenté avec le Sandero et le Duster. Les 2008 et 308 Peugeot, la Twingo et la Mégane Renault ainsi que la C3 Aircross complètent le tableau. On peut constater que les dix premières places sont occupées par des véhicules français. Le premier constructeur étranger à apparaître dans le classement est Volkswagen avec sa Polo qui arrive à la 13ème place. La Toyota Yaris tient la 14ème place.

Des chiffres encourageants

Le marché automobile a connu durant le premier semestre 2018 une hausse régulière. Et ce succès concerne tous les types de véhicules - des économiques Dacia au très huppées Alpine - qui ont vu 120 immatriculations durant ces six mois. Petites citadines et SUV sont les voitures les plus appréciées. Les SUV à eux seuls représentent près de 36% du marché. Essence et diesel occupent la majorité des ventes.

Et même si les réglementations actuelles visent à supprimer les moteurs diesel, ceux-ci restent très présents avec 40% des parts de marché. Le marché des véhicules électriques connaît aussi un bel essor avec plus de 18 000 immatriculations au premier semestre, ce qui correspond à une hausse de 6%. Renault Zoe, Nissan Leaf et BMW i3 sont les fers de lance de cette progression. Ce développement peut aussi se constater dans le domaine des utilitaires avec un bond de 40%.

Le marché de l’occasion peut toutefois nuancer ces chiffres. Il a en effet connu un fort ralentissement - 1,6%. Ce coup de frein concerne tous les constructeurs mais Dacia connaît a contrario une belle hausse (23%). Cette indifférence permet de trouver facilement le véhicule seconde main que l’on souhaite dans le catalogue de BodermerAuto.

Une stabilité des ventes pour l’avenir ?

Les chiffres du premier semestre 2018 ont été grandement supérieurs aux prévisions. Le CCFA - Comité des constructeurs français d'automobiles - avait projeté une croissance de 2 %, alors qu’elle est grandement supérieure.

Toutefois, il est important de noter que cette forte croissance peut être ralentie au second semestre. Les ventes sont en effet toujours plus importantes au premier semestre et connaissent un fort ralentissement le reste de l’année. D’autant que le mois de juin a été particulièrement exceptionnel. Dacia par exemple a connu durant ce mois une hausse de 21%.

14:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.